Le PER : une autre solution pour défiscaliser

Retraite

La défiscalisation désigne l’ensemble des lois et règles prises par l’Etat pour réduire les impôts sur les revenus. Pour ce faire, il est primordial d’utiliser un certain nombre de méthodes. Celle qui nous intéresse aujourd’hui est celle du PER (Plan Epargne Retraite). Vous l’aurez compris, notre sujet sera de connaître la manière de défiscaliser en passant par le PER.

Préparer sa retraite avec le PER, tout en défiscalisant

Un PER, qu’il soit individuel ou souscrit par une entreprise, peut faire l’objet de versement annuel. Ces versements peuvent être déductibles sur les revenus imposables. Pour déclarer le montant à déduire des revenus imposables, ce n’est pas compliqué. Chaque année, un document est envoyé. Celui-ci indique le montant des versements à déduire lors de la prochaine déclaration d’impôt. 

Sur ce document, il faudra indiquer le montant des versements effectués de l’année précédente dans la case des charges déductibles. À la retraite, il est possible de récupérer son épargne en une seule ou plusieurs fois en capital. L’épargne sera reçue sous la forme d’une rente et sera versée chaque mois.

Différence entre PER et assurance vie

Le PER est un produit qui va permettre de construire une retraite complémentaire, c’est-à-dire placer de l’argent qui sera récupérable à l’heure de la retraite. L’ouverture d’un PER est semblable à celle d’une assurance vie. Après ouverture, il est possible d’y intégrer des fonds ainsi que d’autres éléments. Il est également possible de verser mensuellement ou annuellement selon ses propres choix. 

En d’autres termes, une assurance vie offre toute sorte de possibilités. Le PER fonctionne de la même manière avec quelques différences au niveau fiscal. En plus de cela, il y a aussi le fait qu’il faudra attendre le moment de la retraite. En revanche, le PER dispose d’un gros avantage par rapport à l’assurance vie. C’est le fait de mettre des sommes dessus. Ceci devient un avantage fiscal qui peut être très intéressant en fonction des tranches marginales d’imposition.

L’intérêt du PER sur les revenus

Une partie ou la totalité des sommes qui sont versées sur les PER peuvent être déduites sur les revenus pour payer les impôts. Les dispositifs pour les avantages fiscaux doivent être pris à l’avance. Le PER peut produire des intérêts qui vont créer des compléments de revenus pour la retraite. Pour déterminer la limite de la déduction fiscale pour un versement sur le PER, l’outil le plus courant c’est le plafond annuel de la sécurité sociale. 

Le Plan Epargne Retraite pour la succession

On n’y pense pas toujours, mais le PER peut être une très bonne solution pour gérer sa succession et la fiscalité associée. La fiscalité de succession est moins intéressante que celle de l’assurance vie. Cependant, les plus values ne sont pas fiscalisées.

Ainsi, on économise de l’impôt à l’entrée du PER, et on ne rend pas cet impôt au moment où l’on casse son PER. Il est possible ne pas casser son PER au moment de la retraite.

Aussi, si vous avez un trop plein sur votre PER et que vous ne l’avez pas converti en rente, c’est un élément important à prendre en compte.

Voilà encore un avantage non négligeable du PER, une bonne solution de défiscalisation.

Le plafond annuel de la sécurité social ou pass

L’acronyme du plafond annuel de la sécurité social est le pass. Il s’élève à environ, en arrondissant, 40000 euros. En général, le chiffre d’affaires d’une entreprise est évalué par an. Il serait donc très utile de parler un peu des limites fiscales. Pour ces dernières, nous avons deux cas de figure.

Le premier cas est celui où les revenus de l’année précédente pour une entreprise sont inférieurs au plafond annuel de la sécurité sociale. Et là l’entreprise a la possibilité d’en déduire 10%. Ceci est un forfait Si par contre, les revenus sont supérieurs au plafond annuel de la sécurité sociale, donc le “pass”, la déduction sera de 10% dans 8 plafonds de la limite de la sécurité sociale.

Les avantages des limites fiscales du PER

Lorsqu’on se penche sur le sujet d’un peu plus près, on se rend compte que connaître les limites fiscales peut être très intéressant. Ceci dans la mesure où cela permet de générer des rendements. Mais aussi et surtout, cela permet d’effacer de l’impôt immédiatement. Il y a très peu de produits qui permettent une réduction aussi insolente.

Cela s’explique par le fait que dans une tranche à 45% d’impôts par exemple, le même pourcentage sera économisé sur les revenus versés sur le PER. Or, il est très rare de voir des produits qui font 45% de revenus immédiats. Il en existe quelques-uns mais ce n’est vraiment pas courant.

Les meilleurs PER

Le PER est ce que l’on appelle un produit tunnel, on va le garder très longtemps. Il est donc très important de choisir un excellent contrat. Il faut qu’il ait des frais bas (frais de gestion récurrents, et frais d’entrée), un bon fonds en euros si possible et l’accès à des unités de compte de qualité (il est indispensable d’avoir accès à des trackers ou fonds indiciels).

On pourra choisir une gestion libre ou une gestion pilotée. Il faut encore plus faire attention aux frais de la gestion pilotée, qui peuvent devenir vraiment très élevés.

Les meilleurs PER sont souvent des contrats en ligne.

Les autres façons de défiscaliser

Le Plan d’Epargne Retraite est une des façons de défiscaliser. Elle peut être en complément d’autres solutions très intéressantes. Nous parlons ici des Sofica. Il y a aussi l’immobilier, on peut utiliser des lois de défiscalisation telles que le Pinel, mais aussi tout simplement le déficit foncier.

Quand vous vous intéressez à un dispositif de défiscalisation, il faut à la fois choisir le dispositif qui vous correspond le plus, mais aussi un bon produit. Il y a du bon et du mauvais Pinel, comme il y a des bonnes et des moins bonnes Sofica.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *